Noble spectateur, Virage à Droite te fait un cadeau et t’offre la possibilité de t’exprimer sur cette page.
Profites-en (mais avec modération) !

 

2 réflexions sur “Commenter un Virage

  1. Pffff… comment dire ? Une animation – je n’ose pas parler de spectacle – pathétique et creuse.
    Les 4 personnes sur scène se donnent pourtant beaucoup de mal en s’agitant devant nous.
    La moitié de la salle, par politesse, fait mine de rire un peu, mais pas trop fort quand même pour ne pas réveiller l’autre moitié.
    C’était le point positif de la soirée : de beaux fauteuils rouges et confortables bien bourgeois, qui nous permettent de nous assoupir confortablement.
    Venant d’acteurs forcément de gauche donc forcément gentils et forcément moralisateurs, les clichés lourdingues sur les cathos de Neuilly ou les beaufs de province vont bon train, mais ne parviennent même pas à enthousiasmer les mélenchonistes de notre petite salle à moitié vide.
    Vous pouvez économiser le prix d’une entrée et en faire don aux Restaus du Cœur, au moins ça sera utile.

  2. La bien-pensance dans toute sa splendeur. La petite troupe se regarde le nombril en se croyant iconoclaste et insolente, mais il n’y a pas plus conformiste que tous les lieux communs qu’elle visite pendant plus d’une heure.
    Un point positif toutefois : la distribution d’un programme détaillé à l’entrée, ce qui nous permet de mesurer patiemment, chanson après chanson, combien de temps il nous reste encore à supporter ce calvaire infernal.
    Au fond, on ne peut que plaindre ces 4 acteurs poussifs, car ils ont l’air bien tristes d’avoir raté leur vie au point de ne pouvoir qu’être méchants et cyniques avec les personnages qu’ils croient dénoncer.
    On finit quand même par les rejoindre sur la dernière phrase de la dernière chanson, quand enfin les lumières se rallument : « ça fait du bien ! » (quand ça s’arrête).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *